Les micro-plastiques – L’expression Micro-Plastique :: Méga-Problème illustre parfaitement l’origine, la présence et le déplacement des micro-plastiques dans  les eaux douces et les eaux de mer. Au cours du temps, Sacs à provisions, sacs en plastique, bouteilles, canettes, et même filets de pêche (filets fantômes) sont transformés par les mouvements de l’eau, les vagues, les courants pour éventuellement être broyés en particules très fines : les micro- plastiques. La vie marine, de ses plus petits représentants a ses plus grands  - poissons, crabes, palourdes, même baleines -, la vie aquatique en rivière – poissons et crustacés d’eau douce - pensent que ces micro-plastiques sont de la nourriture, du plancton et de fait, ils s’en nourrissent. C’est ainsi que les micro-plastiques entrent dans la chaîne alimentaire humaine. Particulièrement dangereux pour l’Etre humain, les Micro–Plastiques  contiennent des toxines environnementales telles que les insecticides (DDT) entre autres produits chimiques, certains plastifiants reconnus cancérigènes (PCB). Les Micro-plastiques ne peuvent être facilement distingués d’autres sédiments, et ils entrent ainsi, secrètement dans nos usines de traitement des eaux, refermant ainsi le cycle fatal. Bien que l'Autriche, comme d'autres pays européens, soit considérée comme un pionnier dans le recyclage - y compris celui des plastiques – il reste primordial d’intensifier les efforts pour attirer l’attention des medias sur ce danger que constitue les micro-plastiques vis-à-vis non seulement de l’écosystème marin, mais aussi de la vie humaine au sens large. En exposant le problème des Micro-Plastiques de manière artistique, nous espérons  agir comme ambassadeur pour le lancement de plusieurs actions de grande envergure contre la pollution plastique. Les Micro-plastiques sont maintenant reconnus comme l'une des causes de la destruction progressive de nos mers et océans - à un moment où nous ne comprenons même pas encore l'ampleur et les effets à long terme de ce phénomène. L'industrie des plastiques et des emballages reconnait l’impact nuisible de ces produits et commence à développer des produits biodégradables. Il faudra néanmoins encore attendre des années, voire des décennies, avant que ces nouveaux produits biodégradables  remplacent l’utilisation actuelle de produits non-dégradables. Pendant ce temps, chaque année, 20.000 tonnes de déchets plastiques s’accumulent dans nos eaux - car le plastique ne se dégrade pas. Selon un rapport des Nations Unis, si nous ne réagissons pas immédiatement, il y aura en 2050, plus de déchets plastiques dans nos océans que de poissons. Que faire contre les déchets plastiques ? Eviter - Si possible, évitez d’acheter des produits conditionnés en emballages plastiques. - N’achetez pas de produits cosmétiques contenants des plastifiants. - Réutilisez vos produits plastiques (par exemple vos sacs à provisions). Recycler - Triez vos déchets plastiques séparément (bouteilles, emballages, sacs séparément).   Les déchets plastiques ne sont pas jetés dans la nature, mais bien dans des conteneurs   appropriés. Informer - Parlez autour de vous ! A vos familles, vos enfants, vos amis, votre entourage !   Le problème des Micro-Plastiques est le problème de tous !
Micro-Plastique :: Méga-Problème Comment les matières plastiques et les plastifiants arrivent—ils dans nos aliments?
Festival & Exhibition ‘SOHO in Ottakring’ 04 - 18-Jun-16 - Matteotti Platz 4 - A-1160 Wien
© KeicieArts
Les micro-plastiques – L’expression Micro-Plastique :: Méga-Problème illustre parfaitement l’origine, la présence et le déplacement des micro-plastiques dans  les eaux douces et les eaux de mer. Au cours du temps, Sacs à provisions, sacs en plastique, bouteilles, canettes, et même filets de pêche (filets fantômes) sont transformés par les mouvements de l’eau, les vagues, les courants pour éventuellement être broyés en particules très fines : les micro-plastiques. La vie marine, de ses plus petits représentants a ses plus grands  - poissons, crabes, palourdes, même baleines -, la vie aquatique en rivière – poissons et crustacés d’eau douce - pensent que ces micro-plastiques sont de la nourriture, du plancton et de fait, ils s’en nourrissent. C’est ainsi que les micro-plastiques entrent dans la chaîne alimentaire humaine. Particulièrement dangereux pour l’Etre humain, les Micro–Plastiques  contiennent des toxines environnementales telles que les insecticides (DDT) entre autres produits chimiques, certains plastifiants reconnus cancérigènes (PCB). Les Micro-plastiques ne peuvent être facilement distingués d’autres sédiments, et ils entrent ainsi, secrètement dans nos usines de traitement des eaux, refermant ainsi le cycle fatal. Bien que l'Autriche, comme d'autres pays européens, soit considérée comme un pionnier dans le recyclage - y compris celui des plastiques – il reste primordial d’intensifier les efforts pour attirer l’attention des medias sur ce danger que constitue les micro-plastiques vis-à-vis non seulement de l’écosystème marin, mais aussi de la vie humaine au sens large. En exposant le problème des Micro-Plastiques de manière artistique, nous espérons  agir comme ambassadeur pour le lancement de plusieurs actions de grande envergure contre la pollution plastique. Les Micro-plastiques sont maintenant reconnus comme l'une des causes de la destruction progressive de nos mers et océans - à un moment où nous ne comprenons même pas encore l'ampleur et les effets à long terme de ce phénomène. L'industrie des plastiques et des emballages reconnait l’impact nuisible de ces produits et commence à développer des produits biodégradables. Il faudra néanmoins encore attendre des années, voire des décennies, avant que ces nouveaux produits biodégradables  remplacent l’utilisation actuelle de produits non-dégradables. Pendant ce temps, chaque année, 20.000 tonnes de déchets plastiques s’accumulent dans nos eaux - car le plastique ne se dégrade pas. Selon un rapport des Nations Unis, si nous ne réagissons pas immédiatement, il y aura en 2050, plus de déchets plastiques dans nos océans que de poissons. Que faire contre les déchets plastiques ? Eviter - Si possible, évitez d’acheter des produits conditionnés en emballages plastiques. - N’achetez pas de produits cosmétiques contenants des plastifiants. - Réutilisez vos produits plastiques (par exemple vos sacs à provisions). Recycler - Triez vos déchets plastiques séparément (bouteilles, emballages, sacs séparément).   Les déchets plastiques ne sont pas jetés dans la nature, mais bien dans des conteneurs   appropriés. Informer - Parlez autour de vous ! A vos familles, vos enfants, vos amis, votre entourage !   Le problème des Micro-Plastiques est le problème de tous !
Micro-Plastique :: Méga-Problème Comment les matières plastiques et les plastifiants arrivent—ils dans nos aliments?
4.- 18.06.2016 Matteotti Platz 4 A-1160 Wien